Du social à la logistique, le chemin est-il long pour une reconversion ?

Du social à la logistique, le chemin est-il long pour une reconversion?

Il existe des exemples de reconversions professionnelles d’un domaine à un autre totalement différent. Certaines personnes réussissent leur reconversion mais d’autres échouent ou rencontrent des difficultés pour aller jusqu’au bout de leur projet. Les gens qui ont réussi, ont su tout faire pour y parvenir tandis que ceux qui ont échoué, peuvent se contenter de dire que la chance n’était pas de leur côté.

Quelque soit le résultat d’une reconversion, ce qui reste clair est que, qui ne tente rien n’a rien. On peut ne pas réussir une reconversion mais le fait d’essayer nous permet d’acquérir non seulement des expériences mais aussi de faire des rencontres.

En ce qui concerne une reconversion du social à la logistique, le chemin pour y arriver dépend de ce que l’on fait.

J'aime et je fais bien mon travail

Que ce soit dans le social ou dans la logistique, le travail à faire avant ou après une reconversion doit être toujours bien fait. C’est pour avoir  quelques bonnes pratiques quand il s’agit de faire un travail quelconque.

L’un des conseils à ne pas oublier, est d’aimer ce que l’on fait. Quand on aime son travail on le fait généralement bien.

Me concernant par exemple, le fait d’aimer le social m’a permit d’écrire ce poème qui parle du bénévolat par lequel j’ai commencé.

Chaque lettre du mot BENEVOLAT a un sens pour moi.

B dit : Bien agir pour le bien commun.

E dit : Être à la disposition de l’être humain.

N dit : Nouer le faire avec le savoir-faire.

E dit : Ecouter, aider et se taire.

V dit : Vite conseiller si c’est nécessaire.

O dit : Oublier les difficultés du bénévolat.

L dit : Lutter pour éviter le mot assistanat.

A dit : Accepter les autres tels qu’ils sont.

T dit : Tenter de rendre heureux à l’unisson.

  Je définis bien mon projet professionnel

Une fois que l’on sait ce que l’on aime et souhaite faire, il faudra mettre sur papier tous nos points forts et points faibles pour le travail en question. Ensuite, nous devons connaître toutes les étapes du projet si l’on décide de continuer sur ce chemin.

Le projet bien défini portera fruit si l’on consacre tout le temps nécessaire pour ne surtout pas revenir sur chaque étape terminée.

Pour réprondre à la question, le chemin du social à la logistique dépendra, en plus de ce qui a été dit, de l’effort que l’on est prêt à faire pour y parvenir. Pour certains le chemin sera long tandis que pour d’autres, il sera très court.

Vincent Feindouno

J'aime créer du lien et apprendre de façon continue. I like connecting with people and learning continuously.

Leave a comment - Laissez un commentaire