D’où viennent réellement tous les produits que nous achetons ?

Nous sommes nombreux à penser à la provenance des produits quand nous faisons nos achats. Ce critère influence notre prise de décision en termes d’achat. Nous ne devons pas oublier que tous les produits que nous achetons peuvent venir de partout dans le monde.

Nous avons nos propres habitudes quand il s’agit de faire des achats. Il y a parmi nous, certains qui négocient, d'autres non. Mais nous pouvons tous comprendre le ressenti d’un acheteur qui retourne ou qui jette un produit après juste quelques jours d’utilisation. Quand vous lui demander pour savoir ce qui s’est passé, il vous répond en utilisant par exemple ces phrases : « le produit n’est pas de bonne qualité. Qui a fabriqué ce produit et ou a-t-il et fait ? ». Si vous avez un peu de temps à lui consacre, il pourrait en dire beaucoup.

Des fois, vous n’avez même pas besoin d’entendre tout ce qu’il va vous dire pour comprendre ce qui se passe.  L’expression de son visage et les gestes qui accompagnent son langage suffisent pour se rendre compte de l’ampleur de son mécontentement. Personne n’aimerait être à la place de cet acheteur.

Qu’est-ce qui fait que des situations comme cela, se produisent plus ou  mois fréquemment ?

C’est sans doute lié au fait que l’internet réduit d’une manière considérablement la distance qui sépare ceux qui produisent et vendent les biens de consommation et ceux qui les achètent. Et pourtant chacun y gagne quelque chose :

Le consommateur a accès aux produits se trouvant dans divers endroits et il peut se servir de la concurrence entre les producteurs pour acheter les produits moins chers ou de bonne qualité. Mais quelques fois, il y a des mauvaises surprises. 

Le producteur sera content de savoir que ces produits vont être vendus peu importe l’endroit où habite l’acheteur.

Il faut savoir qu’avec l’arrivée des services tels que l’impression à la demande, la fabrication d’un produit se fait autrement. Par exemple, une personne ou une entreprise peut s’occuper de faire un design à mettre sur un T-shirt et une autre peut se concentrer sur la promotion moyennant une commission en cas de vente. Ensuite  le T-shirt est fabriqué en fonction de la commande tandis que le lieu de fabrication sera généralement plus près de l’acheteur pour réduire les coûts de la logistique et les taxes à payer. La production peut se faire aussi où la main d’œuvre est moins chère.

Comment alors s’assurer que les produits que nous achetons viennent d’un endroit précis sachant qu’ils peuvent venir d’ailleurs ou du pays où l’on habite ?

Les produits que nous achetons, viennent d’un autre pays

En continuant avec le produit cité ci-dessus qui est le T-shirt, les matières premières nécessaires (le coton par exemple) à sa fabrication peuvent venir d’un pays donné. Ensuite il peut être fabriqué dans une usine qui se trouve dans un autre pays pour finalement être vendu partout dans le monde. A  cela, il faut ajouter la conception du design qui se fait par une personne ou une entreprise qui peut être à l’autre bout du monde.

On voit bien que ce produit que nous avons acheté, passe par plusieurs pays avant qu’il ne nous parvient.

Les notions « made in » and « designed by » suivies par le nom d’un pays, aide à avoir une idée de provenance des produits.

  • Les produits « made in » 

Ce sont des produits qui sont fabriqué dans le pays dont le nom vient après cette expression (par exemple: made in France, made in China et ainsi de suite). Tout ce qui entre dans la fabrication jusqu’au produit final, se fait dans ce pays. Mais il est aussi possible qu’une ou plusieurs parties de la fabrication se fasse ailleurs et l’assemblage pour obtenir le produit final se fasse dans le pays dont il est question.

  • Les produits « designed by » 

Ce sont des produits qui sont pensés ou imaginés dans le pays dont le nom succède cette expression. Toute entreprise innovante de ce pays peut être à l’origine de ces produits en investissant énormément dans la recherche et le développement.

Après donc la conception, c’est la production qui peut se faire partout dans le monde. Les critères de réduction des coûts sont, bien sûr, pris en compte pendant le choix du pays où se fera la production.

Les produits que nous achetons, viennent de notre pays

Pour acheter des produits locaux, certains consommateurs préfèrent aller à la rencontre des producteurs de leur région. Ils peuvent même le faire par le biais de l’internet. On constate cela en particulier dans l’agro-alimentaire. Les consommateurs pourront non seulement poser des questions concernant ces produits mais aussi soutenir les producteurs en achetant ces produits.

C’est ainsi que les consommateurs sont sûrs que les produits qu’ils achètent sont de bonne qualité puisqu’il s’agit du  savoir-faire des producteurs de leur région.

Pour conclure, les étiquettes sur chaque produit permettent d’obtenir des informations sur l’origine des produits que nous achetons. Quelques organismes ou entreprises spécialisées tels que Cotecna s’occupent  de vérifier si les informations concernant chaque produit correspondent à la réalité.

Vincent Feindouno

J'aime créer du lien et apprendre de façon continue. I like connecting with people and learning continuously.

2 Comments

  1. Salut Vincent,
    Si les clients sont justes intéressés par le prix sans penser d’abord à la qualité c’est sûr qu’ils seront dessus. En réalité ce type d’acheteurs perdent à tous les coûts car ils sont obligés de racheter le produit qu’il ne leur à pas plut (s’ils ne peuvent pas l’échanger). C’est comme acheter un produit 100 euros mais ll dure 10 ans sans ce casser et le même produit que vous achetez deux fois moins cher mais qui ce casse après 1 an. Il vaut mieux investir et payer plus cher pour faire de vraies économies sur le long terme.
    Même pour l’alimentation, les produits bio et de qualités nous évitent les maladies et nous aident à rester en bonne santé.
    Super article

    • Salut Thierry,

      Je partage entièrement ton opinion. C’est pour cela que le long terme fait aussi parti des critères qui influencent mes prises de décisions quand j’achète un ou plusieurs produits. Je me rappelle avoir inverti une grande somme pour un simple logiciel d’aide à la traduction, il y a de cela plusieurs mois.

      Tout ce que je peux dire concernant cet investissement, c’est que j’en tire profit jusqu’à aujourd’hui et je suis sûr et certain que ce sera le cas pendant encore plusieurs années. Ce logiciel me facilite mon travail au quotient et me rassure de la qualité de ce que je fais.

      Ceci dit, je sais que ce n’est pas tout le monde qui a les moyens d’acheter des produits de bonne qualité parce qu’ils sont généralement chers voire très chers. Mais si l’on tient compte du long terme et de la bonne qualité, on peut mettre de côté une certaine somme, petite soit-elle, jusqu’à ce que l’on obtienne la somme nécessaire pour acheter le produit qui va nous rendre service pendant longtemps.

      C’est ce que j’ai fait concernant le logiciel que j’ai acheté. C’est ce que je fais souvent si j’ai à faire un grand investissement. « Petit à petit, l’oiseau fait son nid »

      Merci Thierry d’être passé et de laisser un commentaire plein de sens pour moi. Bon courage à nous tous !

Leave a comment - Laissez un commentaire